Publicité Laurent Perrier

(1975)

PRODUCTEUR

Rudolph Roffi

AVEC

Patrick Macnee
Linda Thorson


RÉSUMÉ

John Steed et Tara King débouchent une bouteille de champagne.

À PROPOS DE CETTE PUBLICITÉ

  • Filmé aux studios d’Elstree
  • C’est Jean Berger (1917-2014) qui double la voix de Patrick Macnee. Il reprendra du service pour les New Avengers. Linda Thorson reste muette.
  • Il s’agit du Champagne Laurent-Perrier, cuvée Grand Siècle (assemblage de trois années exceptionnelles, en 1975 il y avait seulement 9 itérations de cette cuvée. Ce champagne est toujours commercialisé : Laurent-Perrier, 32 avenue de Champagne, 51150 Tours-sur-Marne.
  • Pendant longtemps on a cru qu’il s’agissait d’une publicité pour le champagne de la maison Perrier-Jouët. Cette petite erreur s’est glissée dans l’excellent guide des épisodes des Avengers réalisé pour Génération Séries en 2002 et qui fait référence pour ce site..
  • Les deux verres qui apparaissent à l’écran sont édités par Laurent-Perrier. On peut encore s’en procurer de nos jours.
  • Ce spot publicitaire ne fut exploité que dans les salles de cinéma françaises. Il est à l’origine de la création des New Avengers, Rudolph Roffi, surpris de découvrir que la série n’était plus en production, s’était arrangé pour trouver le financement.
  • Resté longtemps introuvable, ce film légendaire est aujourd’hui visible sur internet en qualité 8 mm.

TRANSCRIPT

Panneau « Laurent-Perrier présente »

Nous sommes dans l’appartement de John Steed recrée dans le style de l’époque 1967-69 pour l’occasion. Tara King ramasse et lance le chapeau melon qui se loge sur le porte manteau tandis que John Steed apporte sur un plateau une bouteille de champagne dans son seau et deux verres.

JS : Donc je vous disais ma chère que Laurent-Perrier est un champagne qui…

(Irruption de trois personnes prêtes à en découdre, Tara prend les choses en main pour les neutraliser.)

JS : Vous attendiez du monde ? Ne m’en veuillez pas si je vous laisser régler les détails de la cérémonie. Voyez vous, chère amie, le Champagne Laurent-Perrier doit se boire à sa juste température : frais mais non glacé, en quelque sorte frappé.

(Il porte un coup fatal à l’un des vilains tandis que Tara contine d’achever le travail.)

JS : A servir entre 7 et 8 degrés. Et surtout dans la plus stricte intimité.

(Steed et Tara peuvent enfin trinquer)

JS : j’espère que vous n’attendez plus personne ce soir !

(Tara trempe ses lèvres dans le verre, l’écran se coupe en 4 et on voit nos deux héros déguster la bouteille.)

La voix de John Steed rappelle le nom du produit alors que l’on voit à l’écran la bouteille dans son seau de glace.